Electro-ménager

Comprendre l'étiquette énergétique avant d'acheter de l'électroménager

30/09/2015 / Electro-ménager


Comprendre l'étiquette énergétique avant d'acheter de l'électroménager

Vous prévoyez d'acheter un nouveau sèche-linge, un congélateur ou un lave-vaisselle ?

Saviez-vous que l'étiquette énergétique est obligatoire sur les appareils de froid, de lavage et de cuisson ?

De plus en plus complète au fil des ans, l'étiquette énergétique devient également plus difficile à lire et à décrypter.

Zoom sur ce label qui nous en apprend bien plus sur le produit que sa simple consommation d'énergie et permet de faire des économies d'énergie au quotidien.

L'étiquette énergétique du réfrigérateur et du congélateur

L'étiquette énergétique de l'électroménager froid affiche des catégories variant de la lettre A+++ à la lettre D. Mais, aussi bizarre que celui puisse paraître, les réfrigérateurs de catégorie B, C et D n'existent plus sur le marché du neuf ! Il faudra donc se concentrer sur les variantes de la lettre A pour déchiffrer la consommation des appareils :

  • Un produit en A+++ est 60% plus économe en énergie qu'un produit classé en A.
  • Un produit en A++ est 40% plus économe en énergie qu'un produit classé en A.
  • Un produit en A+ est 20% plus économe en énergie qu'un produit classé en A.

En plus de ces indications sur la consommation, l'étiquette énergétique permet, à l'aide de cryptogrammes, de connaître la contenance du réfrigérateur ou du congélateur, son bruit exprimé en décibel ainsi que sa consommation annuelle en électricité.

 

L'étiquette énergétique de la machine à laver et du lave vaisselle

Classées également des lettres A+++ à D, les étiquettes énergétiques pour l'électroménager de lavage comportent aussi d'autres pictogrammes intéressants :

  • Le nombre de couverts pour le lave vaisselle
  • La capacité en kilos pour le lave linge
  • La consommation d'eau annuelle exprimée en litre
  • L'efficacité de séchage
  • L'efficacité d'essorage pour le lave linge
  • Le bruit de l'appareil

Pas facile de s'y retrouver parmi les lettres et les nombreux pictogrammes qui viennent décorer l'étiquette énergétique.

Heureusement, ces prochaines années devraient voir naître des étiquettes plus claires et plus lisibles afin de faciliter le choix des 500 millions d'Européens.

 

Vous devez être enregistré et connecté si vous voulez laisser un commentaire !

Commenter avec
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies pour améliorer le parcours utilsateur et bénéficier de certaines offres plus en lien avec vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus sur les conditions d'utilisation du site cliquer iciFermer