Frais bancaires

La Banque mobile, un avenir tout tracé ?

15/05/2014 / Frais bancaires


La Banque mobile, un avenir tout tracé ?

Le « service en ligne » ne suffit plus.

Le contact physique pour les opérations courantes avait déjà quasiment disparu. A part pour les gros projets, les rendez-vous avec son banquier s’étaient raréfiés ces dix dernières années avec l’arrivée des banques en ligne. Désormais, ce sont les smartphones qui dictent les nouvelles relations entre les banques et leurs clients : Fin 2013, on dénombrait en France 27 000 000 de mobinautes et ce nombre est voué à augmenter dans les prochaines années.

Les précurseurs de la banque 100% mobile

Dès 2012, BNP Paribas et Axa Banque ont décidé de lancer la banque 100% mobile. Soon, la banque uniquement mobile d’Axa Banque, a vu le jour en janvier 2014. Ses fonctionnalités principales ? Outre consulter son compte, le client de Soon peut utiliser paypal, « chatter » avec un conseiller et bien sûr souscrire à de nouveaux produits.

BNP Paribas lançait en 2013, Hello Bank ! qui comptait déjà près de 200 000 clients en fin d’année.
Les autres banques travaillent constamment sur le développement de nouvelles fonctionnalités pour les applications mobiles. Dérivées des services de la banque en ligne, les applications doivent s’adapter à un petit format, être très ergonomiques, et prendre en compte l’utilisation de l’écran tactile.

Quelles sont les fonctionnalités mobiles ?

  • Les fonctionnalités de base sont la consultation du solde, la commande de produits ou de moyens de paiement, les virements, qu’ils soient ponctuels ou automatiques, l’opposition à un prélèvement ou à un chèque.
  • Les banques travaillent toutefois à améliorer et augmenter le nombre de fonctionnalités gérables par smartphone. Parmi les plus élaborées, on compte la gestion de tous les différents comptes et des contrats d’assurance-vie, des assistances pour gérer son budget, des outils de simulation de crédits et d’épargne. 
  • Pour les investisseurs en bourse, certaines applications permettent désormais de gérer leur portefeuille et de donner des ordres en direct via le smartphone. Ils recoivent en temps réel des analyses des tendances du marché, et reçoivent des alertes lorsque leurs actifs sont en danger…

Le plus grand enjeu à l’heure actuelle, comme pour la banque en ligne classique, demeure la sécurisation de toutes ces fonctionnalités et applications en cas de vol de smartphone. Les nouveaux smartphones détecteurs d’empreintes digitales pourraient jouer un rôle déterminant pour l’utilisation de ces services.

Vous devez être enregistré et connecté si vous voulez laisser un commentaire !

Commenter avec
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies pour améliorer le parcours utilsateur et bénéficier de certaines offres plus en lien avec vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus sur les conditions d'utilisation du site cliquer iciFermer