Tarifs des Banques

Comment changer de banque facilement ? Guide de la mobilité bancaire

05/01/2017 / Tarifs des Banques


Comment changer de banque facilement ? Guide de la mobilité bancaire

 

Que vous souhaitiez changer de banque pour votre compte, votre épargne ou votre crédit, sachez que depuis janvier 2005, cet acte est désormais gratuit.

Découvrez les différentes procédures de la mobilité bancaire et changez de banque le plus simplement possible.

Comparez les tarifs banacaires !

 

Changer de banque pour le compte courant

Ouverture d'un nouveau compte

Avant même de clôturer votre ancien compte, il vous faudra trouver une nouvelle banque et ouvrir un nouveau compte courant.

Justificatifs à présenter :

  • pièce d'identité en cours de validité
  • un justificatif de domicile de moins de 3 mois
  • un exemplaire de votre signature

La banque vérifiera de son côté que vous n'êtes pas interdit bancaire puis vous fournira votre nouveau RIB (relevé d'identité bancaire), votre convention de compte ainsi qu'une liste des tarifs appliqués par l'établissement. 

Transfert des prélèvements

Avant de clôturer un compte en banque, il est indispensable de faire en sorte que toutes vos opérations habituelles soient transférées sur votre nouveau compte bancaire.

Vous pouvez déléguer cette tâche auprès de votre banque grâce au service d'aide à la mobilité bancaire. Dans ce cas, c'est votre nouvelle banque qui s'occupe de communiquer votre nouveau RIB aux organismes concernés.

Il s'agit d'un service gratuit et particulièrement pratique.

Vous pouvez également vous occuper du transfert de prélèvements et de virements vous-même en envoyant votre nouveau RIB à chaque organisme qui prélève votre compte (impôts, eau, électricité, etc...) ou le crédite (employeur, locataire, etc...).

Soyez sûr d'en n'oublier aucun en reprenant vos relevés de compte sur les 12 derniers mois et en listant les organismes qui vous font des virements et ceux qui prélèvent votre compte.

Clôture de l'ancien compte

Avant de fermer un compte bancaire définitivement, il est impératif que plus aucune transaction ne se présente. Il est donc indispensable d'annuler les virements automatiques, de rendre à la banque ses anciens moyens de paiement puis de lister les opérations encore en cours.

A savoir qu'un chèque peut être déposé en banque jusqu'à un an et huit jour après son émission.

Faites une liste des chèques qui n'ont pas encore été prélevés sur votre compte et attendez qu'ils le soient en prévoyant les provisions nécessaires à leur paiement.

Une fois les opérations par chèque et par carte réglées, il est temps de clôturer votre compte définitivement. De nombreux modèles de lettre de clôture sont disponibles en ligne.

 

Changer de banque pour l'épargne

La procédure de mobilité bancaire varie d'un produit d'épargne à l'autre.

Les livrets d'épargne

Il s'agit des produits d'épargne les plus utilisés par les Français. Ils comprennent le livret A, le livret de développement durable, le livret d'épargne populaire et le livret jeune.

Tous ces produits d'épargne ne sont pas fiscalisés, ce qui leur permet de changer de banque facilement. Il vous faudra pour cela clôturer votre ancien livret, virer le solde et les intérêts sur votre compte courant, par exemple, puis ouvrir le livret d'épargne de votre choix dans une nouvelle banque.

Le plan d'épargne populaire

Prenez rendez-vous avec votre nouvelle banque et assurez-vous que votre conseiller est d'accord pour reprendre votre plan d'épargne populaire aux conditions appliquées par votre ancienne banque.

Le plan d'épargne populaire n'est en effet plus proposé par les banques depuis quelques années, certaines refusent donc leur ouverture. Ce type d'opération étant technique et souvent complexe, ne soyez pas étonné de vous faire facturer pour le transfert de compte.

Le plan et le compte d'épargne logement

Dès lors qu'un PEL ou qu'un CEL est clôturé, tous les avantages sont perdus. Il faudra donc le transférer sans le fermer pour que l'opération ne vous porte pas préjudice.

Il vous faut pour cela l'accord des deux banques (aucune n'a obligation d'accepter). Une fois les deux banques d'accord, il vous faut demander à votre ancienne banque de transférer les données comptables et techniques à la nouvelle banque. Le produit d'épargne continue ainsi de fonctionner normalement.

Cette opération est souvent facturée par les banques.

Titres et actions

C'est également votre banque de départ qui doit s'occuper du transfert de vos titres et de votre plan d'épargne actions. Grâce au transfert d'un portefeuille libre, vous pouvez transférer librement des obligations, des actions et des SICAV.

Le transfert d'un portefeuille de titres étant technique et fastidieux, la banque risque de vous demander une contrepartie financière importante.

Pensez à vous renseigner sur ces frais avant d'engager une telle procédure. Le transfert d'un PEA, tout aussi complexe, peut nécessiter quant à lui jusqu'à plusieurs semaines.

 

Changer de banque pour le crédit

Rachat de crédit par la nouvelle banque

Avant de décider de changer de banque, prenez rendez-vous dans l'établissement de votre choix et demandez à votre conseiller le rachat de vos crédits.

La banque examinera votre dossier, vous demandera des justificatifs puis vous donnera une réponse après quelques semaines.

Calculer le coût total de l'opération

Indemnités de remboursement anticipé, intérêts supplémentaires en cas de durée de crédit rallongée, frais de dossier, assurances...

Tels sont les éléments à prendre en compte pour évaluer le coût total de votre changement d'établissement bancaire.

Votre nouvelle banque devrait vous fournir un document récapitulant le coût total de votre rachat de crédit. Vous pourrez ainsi définir les avantages et les inconvénients de votre projet de transfert de crédit puis prendre une décision en fonction.

Souscrire au nouveau crédit

Une dernière étape de vérification s'impose avant de signer le contrat de votre nouveau crédit : taux et couverture de la nouvelle assurance, nature de la nouvelle garantie, exclusions sont autant d'éléments à prendre en compte avant de décider de changer de banque pour son crédit.

Une fois que vous avez tous les éléments en main et que la proposition vous convient, vous pouvez accepter le crédit. Vous disposez alors d'un délai de réflexion de 10 à 30 jours en fonction du type de crédit. 

Vérifier l'avancement de l'opération

Vous n'avez maintenant plus qu'à vérifier que le remboursement des anciens crédits a bien été fait.

Votre nouvelle banque doit absolument vous fournir une attestation de remboursement à garder précieusement. Conservez également le contrat de votre nouveau crédit en cas de litige.

 

Vous devez être enregistré et connecté si vous voulez laisser un commentaire !

Commenter avec
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies pour améliorer le parcours utilsateur et bénéficier de certaines offres plus en lien avec vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus sur les conditions d'utilisation du site cliquer iciFermer