Travaux & Énergies

Energies renouvelables : Qu’est-ce que la biomasse ?

13/06/2014 / Travaux & Énergies


Energies renouvelables : Qu’est-ce que la biomasse ?

La biomasse, qu’est-ce que c’est ?

La biomasse recouvre toutes les matières organiques pouvant devenir sources d’énergie, qu’elles soient végétales, animales, ou fongiques (y compris les algues).

Elles fabriquent de l’énergie par leur combustion, leur méthanisation ou d’autres transformations chimiques créant ainsi ce qu’on appelle l’énergie bois, le biogaz ou le biocarburant.

Qu’est-ce qui la différencie des énergies fossiles ?

Comme les énergies fossiles, la biomasse permet de stocker l’énergie solaire grâce au carbone : celui-ci a été originellement capté par les plantes le plancton sous forme de CO2 lors de la photosynthèse.

Lorsqu’elle brûle, la biomasse libère le CO2 « récent » qui peut être à nouveau absorbé par les plantes dans un cycle vertueux.

A l’inverse, les plantes et algues marines ne suffisent pas pour capter le carbone ancien dégagé par les hydrocarbures fossiles.

Comment valorise-t-on la biomasse ?

1) Sous forme de chaleur : c’est la bioénergie ou énergie bois

Comme nos ancêtres l’avaient bien compris, la combustion du bois constitue une source de chaleur importante et exploitable.

Le traitement des déchets fait partie intégrante du cycle de la bioénergie lorsqu’ils sont utilisés comme combustibles de substitution.

Quels sont les risques liés à cette énergie ?

La surexploitation de cette biomasse combustible créerait à nouveau trop de CO2 par rapport à la capacité naturelle des plantes à l’absorber lors de la photosynthèse.

L’autre danger est lié à la déforestation. Mais si le cycle carbone est maîtrisé (culture des plantes et arbres remplaçant la biomasse brûlée ou torréfiée), ce type d’énergie respecte le cycle de la nature et devient donc une énergie verte et responsable.

2) Sous forme de gaz : le biogaz

On crée le biogaz à partir de la fermentation des matières contenues dans les décharges et stations d’épuration.

Sa captation à des fins énergétiques est bénéfique car son exploitation permet de réduire sensiblement les émissions de gaz à effet de serre.

Composé de méthane et de CO2, on le transforme en énergie par combustion mais on pourrait également envisager son utilisation directe dans des moteurs à gaz pauvre.

3) Sous forme de carburant : les biocarburants

Ce sont les huiles et essences naturelles  pouvant faire office de carburant ou de compléments de carburants fossiles : l’huile de colza, l’éthanol de la betterave ou du blé…

A l’heure actuelle elles sont développées pour remplacer le kérosène des avions ou d’autres types de carburants comme l’essence super sans plomb.

Vous devez être enregistré et connecté si vous voulez laisser un commentaire !

Commenter avec
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies pour améliorer le parcours utilsateur et bénéficier de certaines offres plus en lien avec vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus sur les conditions d'utilisation du site cliquer iciFermer