Travaux & Énergies

La loi de transition énergétique en dix points

25/09/2015 / Travaux & Énergies


La loi de transition énergétique en dix points

La valorisation des déchets

Les déchets ménagers seront recyclés de manière plus responsable. Le recyclage des plastiques sera progressivement étendu et les habitudes de tri devront être légèrement modifiées. 

Des compteurs d'électricité et de gaz intelligents

La loi de transition énergétique prévoit l'installation de compteurs intelligents qui permettront aux usagers de consulter leur consommation de gaz et d'électricité en temps réel.

Une indemnité kilométrique pour les déplacements en vélo

Les déplacements du domicile jusqu'au travail à vélo sont largement encouragés. Autrefois réservée aux véhicules motorisés, l'indemnité kilométrique s'étend jusqu'aux vélos avec un tarif fixe de 25 centimes par kilomètre ainsi qu'une aide fiscale proposée aux entreprises.

Un super-bonus pour les véhicules électriques

La nouvelle loi énergétique de 2015 prévoit un super-bonus pour l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable contre la mise à la casse d'un vieux diesel.

Finis les sacs plastiques

A partir du 1er janvier 2016, la nouvelle loi énergétique prévoit d'interdire tous les sacs plastiques chez les petits commerçants comme en grande surface.

Le covoiturage récompensé

Les grandes entreprises de plus de 100 salariés situées sur un territoire concerné par le plan de déplacements urbains se verront offrir de multiples solutions pour favoriser le covoiturage entre les salariés. 

Le don des aliments invendus

L'une des mesures phare de la loi de transition énergétique consiste à obliger la grande distribution à faire don des aliments invendus aux associations. Malheureusement, cette mesure a été refusée par le Conseil Constitutionnel le jeudi 13 août 2015. 

Des zones à circulation restreinte

Dans les zones les plus polluées du pays, le texte prévoit l'instauration de nouvelles zones à circulation restreinte qui banniraient les véhicules les plus polluants.

Le chèque énergie pour les ménages défavorisés

La loi énergétique de 2015 prévoit l'instauration d'un chèque énergie qui permettra aux foyers les plus démunis de payer leurs factures d'énergie ainsi que leurs travaux de rénovation énergétique. Ces chèques seront financés par les consommateurs d'électricité et de gaz et par l’État.

Une aide aux logements économes en énergie

Toujours dans la démarche de la croissance verte, les particuliers pourront se voir offrir un crédit d'impôts de 30% du montant des travaux énergétiques. Le ravalement de façade et la rénovation de toiture devront, en outre, être obligatoirement accompagnés d'une rénovation énergétique finançable avec un écoprêt à taux zéro.

Vous devez être enregistré et connecté si vous voulez laisser un commentaire !

Commenter avec
    En poursuivant votre navigation, vous acceptez les cookies pour améliorer le parcours utilsateur et bénéficier de certaines offres plus en lien avec vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus sur les conditions d'utilisation du site cliquer iciFermer