Assurance

Assurance et loi Hamon : des implications méconnues

Assurance et loi Hamon : des implications méconnues

Véritable révolution dans le domaine des assurances et des mutuelles, la loi Hamon offre de nombreux avantages. Plus de transparence, plus de facilité à résilier… Le point sur les implications méconnues.

Mutuelle : plus de transparence

Les mutuelles seront tenues d’accompagner leurs tarifs et formules de garanties d’exemples précis en matière de reste à charge. L’objectif de cette mesure étant de faciliter la compréhension des remboursements. Ainsi, il sera plus simple pour les assurés de comparer les offres. Les courtiers et comparateurs d’assurance santé en ligne seront certainement encore plus convoités.

Soins optiques

Avec la loi Hamon, les ophtalmologues ainsi que les opticiens vont être dans l’obligation de mentionner l’écart pupillaire sur les ordonnances. De cette manière, la vente en ligne sera favorisée. Dès lors, les plateformes en ligne spécialisées pourront collaborer plus facilement avec les enseignes physiques. Toutefois, pensez à comparer les assurances santé pour la meilleure couverture eu bon prix !

Assurance crédit

Les emprunteurs pourront bénéficier d’un délai d’un an pour changer d’assurance de prêt et ce, en gardant les mêmes garanties. Grâce à la loi Hamon, le changement d’assurance sera plus simple sans que l’établissement prêteur ne fasse de difficultés.

Réparation d’un véhicule

Cette législation permet aux assurés de se tourner vers le garage de leur choix en cas d’accident survenu sur leur automobile. Ils ne seront donc pas obligés de le faire auprès du garage recommandé par l’assureur. En passant par des réseaux de garages agréés, le coût des réparations était réduit. Ainsi, cette disposition pourrait générer une hausse des frais de réparation. Pour être bien remboursé, comparer les assurances auto pour bénéficier les meilleures garanties.

Doit de renonciation pour éviter les assurances multiples

Avec la loi Hamon, les assurés disposeront d’un délai de 14 jours pour faire valoir leur droit de renonciation dans le cas où ils jouissent d’une assurance indemnisant un risque couvert par le contrat en question. Il faut savoir que cette mesure porte essentiellement sur les assurances dites affinitaires comme l’assurance voyage ou vous faire indemniser en cas de retard de vol ou annulé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *