Assurance

Assurance : tout ce qu’il faut savoir sur la loi Hamon

Assurance : tout ce qu’il faut savoir sur la loi Hamon

Loi Hamon : faire jouer la concurrence

Déjà en 2005, la loi Chatel avait été instaurée afin de permettre aux assurés d’être mieux informésau sujet de la résiliation de leur contrat d’assurance.

En 2014, c’est dans la même lignée que le gouvernement a décidé de présenter un nouveau projet de loi (la loi Hamon) ayant pour objectif de faciliter la vie des consommateurs.

Ainsi, depuis le 1er janvier 2015, l’assuré est libre de résilier son contrat d’assurance dès qu’il le souhaite et cela au bout d’un an seulement.

Pas de pénalités, ni de frais, cette mesure offre aux consommateurs une plus grande liberté.

En effet, chacun a désormais la possibilité de faire jouer la concurrence afin de sélectionner l’offre qui correspond le plus à ses réels besoins. Un dispositif idéal pour réaliser quelques petites économies !

Loi Hamon : des modalités de résiliation simplifiées

Vous désirez résilier votre contrat d’assurance auto, moto ou habitation ?

Inutile d’envoyer une lettre recommandée à votre ancien assureur, un e-mail ou un courrier suffit pour que votre demande soit prise en compte.

Ensuite, c’est votre nouvel assureur qui sera chargé de récupérer l’ensemble des données nécessaires pour souscrire un nouveau contrat. Une démarche qu’il devra effectuer auprès de votre ancien assureur.

Le changement de contrat sera alors effectué au bout d’une durée d’un mois.

Pour une vision d’ensemble découvrez notre point sur la loi Hamon un an après son entrée en vigueur.

C’est le moment de changer de contrat d’assurance et de réaliser des économies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *