Assurance santé étudiants : les coups de pouce dont il faut profiter !

Mutuelle santé étudiants

La situation économique des étudiants est souvent précaire, et d’autant plus en cette période de crise sanitaire. C’est la raison pour laquelle l’Etat a mis en place différents dispositifs d’aide aux étudiants. Leur objectif ? Préserver la santé des jeunes en leur permettant de se soigner sans se ruiner. Des aides qui viennent en complément de mutuelles étudiants de plus en plus accessibles.

Le fil santé jeune : des conseils santé par téléphone

Spécialement créé pour les étudiants, le dispositif Fil santé jeune permet aux jeunes de 12 à 25 ans d’obtenir de précieux conseils et renseignements sur différents sujets liés à la santé : contraception, nutrition, mal de vivre, sexualité, drogues, etc. Le service est disponible tous les jours de la semaine de 9h à 23h soit sur le site internet « Fil santé jeune« , soit par téléphone au 01 44 93 30 74. L’appel et le service sont gratuits.

Le chèque psy : un accompagnement psychologique pris en charge à 100 %

La santé psychologie est un peu la bête noire des étudiants. Mais depuis le 1er février 2021, ces derniers peuvent prétendre aux chèques psy. Ils peuvent ainsi bénéficier de séances chez le psychologue ou le psychiatre en payant avec ces chèques. Leurs consultations sont prises en charge à 100 % par la Sécurité sociale et par leur mutuelle santé. Un coup de pouce franchement appréciable en cette période compliquée.

Un accompagnement médical universitaire

Besoin d’un accompagnement médical sur-mesure ? Les universités proposent un service de santé gratuit et ouvert à tous les étudiants. Ces services de santé ont pour rôle d’accompagner et d’aiguiller les jeunes. Les dépenses sont prises en charge à 70 % par la sécurité sociale. Il est également possible de bénéficier du tiers payant pour éviter les avances de frais élevées. Quant aux 30 % restants, ils sont pris en charge par la mutuelle étudiante si vous y avez souscrit.

Un service de santé universitaire

Vous avez besoin d’un accompagnement adapté sur le plan médical ? Le service de santé universitaire de votre établissement vous accueille pour vous guider. La Sécurité sociale prend en charge 70% de la dépense et vous pouvez bénéficier du tiers-payant pour éviter une avance trop importante. Les 30 % restants seront pris en charge par votre mutuelle étudiante si vous en avez une.

Des repas au Crous à 1 euro

On le sait, une bonne santé passe avant tout par une bonne alimentation. C’est la raison pour laquelle, depuis janvier 2021, l’Etat permet à tous les étudiants – boursiers ou non – de bénéficier de deux repas au Crous par jour à 1 euro. Ce tarif préférentiel est appliqué par tous les restaurants universitaires publics du territoire français.

Des tarifs d’assurance santé étudiants réglementés

Enfin, difficile de se soigner correctement sans bénéficier d’une mutuelle adaptée. Bonne nouvelle, les tarifs d’assurance santé étudiants sont aujourd’hui strictement encadrés afin d’éviter aux étudiants de tomber dans la précarité. Si l’assurance santé des étudiants n’est pas obligatoire, elle reste toutefois largement conseillée pour faire face aux dépenses liées à la santé. Autrefois, le coût d’une mutuelle étudiante s’élevait à plus de 200 € par an en moyenne. Aujourd’hui, grâce à la CVEC (Contribution de Vie étudiante et de Campus), son prix n’est plus que de 90 € par an en moyenne. Il est par ailleurs pris en charge pour les étudiants boursiers.

Pour faire des économies sur les soins de santé 5 bonnes raison de comparer son assurance santé !

Découvrez le comparateur de mutuelles santé en ligne sur CompareDabord !

Publicité