Chauffage - Climatiseur - Chauffe-Eau

Cheminées et poêles

cheminée poêle

Des flammes qui brûlent en crépitant dans un âtre est devenu une sorte de rituel des dimanches d’hiver.

Mais les cheminées et les poêles ne sont plus utilisés pour leur fonction première c’est à dire le chauffage de la maison.

Depuis quelques années des cheminées et des poêles design font leur apparition dans les maisons.

Ces objets autrefois encombrants s’intègrent désormais totalement dans la décoration.

Tour d’horizon des différents types de cheminées et poêles :

⦁    Foyer ouvert : Ces cheminées d’apparat n’ont pas pour but de chauffer une maison, mais de pouvoir jouir du spectacle d’un feu de bois.

⦁    Insert et foyer fermés : Dans un premier temps ils permettent de chauffer la pièce qui les abrite et dans un second temps d’ajouter une touche décorative à votre maison.

⦁    Les poêles à bois : Tout comme les inserts ou les foyer fermés, les poêles à bois permettent de chauffer une pièce. Mais ils jouent aussi sur l’esthétisme de la maison. Il existe deux types de poêles, ceux à bûches et ceux à granulés.

Notez qu’il vaut mieux utiliser des bûches spécialement adaptées à cette fonction et qui portent la marque NF*.

Avec un bon système de circulation de l’air, vous pourrez chauffer la totalité de votre maison.

N’hésitez pas à demander conseil à un expert.

Bilan carbone et rendement des cheminées

Au niveau écologique, le bilan carbone sur la combustion du bois est dit neutre, c’est-à-dire que le CO2 émit lors de la combustion d’une bûche est compensé par celui nécessaire pour la croissance d’un arbre.

Les cheminées et les poêles modernes affichent un rendement de 70% à 80%. Cela concerne le rapport entre l’énergie consommé et l’énergie restitué. Les appareils labélisés Flamme Verte, qui garantissent un rendement de minimum 70%, sont obligatoires pour avoir le droit à un crédit d’impôts.

Vous êtes maintenant prêts pour passer des hivers avec un bon feux de bois qui crépite dans l’âtre.

(*) La marque NF Biocombustibles solides, développée par l’institut technologique FCBA sous mandat de l’AFNOR, garantit la conformité des biocombustibles solides à un référentiel précis, intégrant non seulement les exigences normatives mais aussi les contraintes liées à la logistique de façon à préserver les caractéristiques certifiées du produit jusqu’au client final (Source : nf-biocombustibles-solide.fr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *