Travaux et Energie

Guide des travaux pour réaliser des économies d’énergie

Guide des travaux pour réaliser des économies d'énergie

Les économies d’énergie, en plus de préserver l’environnement, protègent aussi votre portefeuille des factures exorbitantes.

De la mise en place de travaux d’isolation aux énergies renouvelables en passant par l’installation d’un système de chauffage performant et économe, découvrez comment les travaux peuvent vous permettre de faire des économies d’énergie conséquentes.

Isolation : la base de la rénovation énergétique

Contrairement aux idées reçues, l’isolation n’implique pas forcément des travaux lourds et coûteux. Dans une maison, c’est l’isolation thermique qui permet de faire le plus d’économies d’énergie sur le long terme car elle limite les déperditions de chaleur.

L’isolation d’une habitation permet non seulement de réduire ses factures, mais aussi d’agir pour la planète et d’améliorer son confort.

Quels endroits isoler en priorité pour réaliser des économies d’énergie ?

  • Le toit, responsable de 30% de la déperdition thermique de la maison
  • Les murs non isolés, responsables de 25% de la déperdition de chaleur
  • Le sol, responsable de 10% de la perte de chaleur

Il existe quatre types d’isolants : les isolants minéraux, les isolants végétaux, les isolants recyclés et les isolants synthétiques.

Pour faire des économies d’énergie, l’on préconisera plutôt l’utilisation de matériaux écologiques comme :

  • les isolants recyclés comme le verre cellulaire ou la ouate de cellulose
  • les isolants d’origine végétale comme le chanvre, le liège ou la fibre de bois
  • les isolants d’origine minérale comme la perlite, la vermiculite ou l’argile expansée

Plus la résistance thermique sera élevée et plus les matériaux seront isolants.

L’installation de nouvelles fenêtres permet également de faire des économies d’énergie importantes.

Il existe aujourd’hui des fenêtres à triple vitrage qui garantissent une conservation thermique efficace. Ces fenêtres peuvent réduire jusqu’à 50% de la déperdition thermique d’une maison. Pour limiter au maximum le coût et l’ampleur des travaux énergétiques, il est aussi possible d’installer un survitrage.

Son efficacité reste cependant nettement inférieure. Un compromis consiste à changer les joints d’étanchéité des cadres de fenêtre et à installer des volets isolants pour protéger l’habitation des pertes de chaleur dues au vent et autres intempéries.

La VMC, obligatoire dans tous les logements, assure elle aussi des économies d’énergie importantes et permet à l’air de circuler dans toutes les pièces sans se vicier.

Découvrez ici les meilleurs isolants thermiques écologiques.

Un système de chauffage performant et économe

Le chauffage arrive, après l’isolation, à la seconde position des points les plus importants lors d’une rénovation énergétique.

Grâce aux nouvelles technologies, il est aujourd’hui possible d’atteindre un rendement de plus de 300% avec son système de chauffage. 3 systèmes de chauffage principaux permettent de faire des économies d’énergie :

  • la pompe à chaleur qui utilise les calories du sol, de l’air et de l’eau pour les transformer en chaleur en hiver ou en fraîcheur en été. La pompe à chaleur doit être installée puis entretenue par un professionnel chaque année mais elle a l’avantage de pourvoir être subventionnée en partie par la Prime Énergie. Elle produit de l’énergie écologique et saine et fait partie des systèmes de chauffage les plus rentables.
  • la chaudière à haut rendement est bien plus économe que la chaudière classique. La chaudière gaz à condensation, la chaudière à granulés de bois et la chaudière à basse température permettent non seulement de faire des économies d’énergie pouvant aller jusqu’à 50%, mais aussi de bénéficier d’un crédit d’impôt lors de leur installation.
  • Le radiateur à chaleur douce est relié au système de chauffage central de l’habitation. Il utilise de l’eau chauffée à 50° au lieu de 90° et produit une chaleur identique à un radiateur classique mais son emplacement et sa composition lui permettent d’être plus performant.

Pour optimiser le chauffage de sa maison et réaliser des économies d’énergie, rien de tel que de s’équiper d’un programmateur de chauffage, ou thermostat connecté. Pour un moindre coût et des travaux légers, il vous est possible de gérer votre système de chauffage directement depuis votre smartphone.

Un moyen facile de contrôler sa consommation tout en limitant le gaspillage.

Les travaux d’énergies renouvelables

Quitte à vous lancer dans des travaux pour réaliser des économies d’énergie, pourquoi ne pas profiter des énergies renouvelables ?

Les travaux de rénovation énergétique en vue de profiter des énergies renouvelables sont rapidement rentabilisés. Ils peuvent concerner différentes installations comme le micro-éolien, le chauffe-eau solaire ou encore l’équipement solaire photovoltaïque.

Facile à utiliser et à mettre en place, le chauffe-eau solaire utilise les rayons du soleil pour chauffer son ballon d’eau. L’installation de panneaux solaires sur le toit d’une habitation peut également servir de complément pour l’électricité de la maison.

Enfin, pour les foyers équipés d’une pompe à chaleur, le ballon thermodynamique utilise les calories présentes dans le sol, l’eau et l’air pour chauffer naturellement l’eau de l’habitation.

Certaines personnes profitent même de leurs installations solaires pour revendre leur électricité non utilisée à EDF. Dans ces cas là, les travaux énergétiques sont généralement rentabilisés en peu de temps.

Ces réalisations assez simples à mettre en place peuvent bénéficier des Primes Énergie qui permettent de financer une partie des travaux énergétiques.

Le point sur les aides financières pour les travaux énergétiques

Selon les travaux que vous souhaitez effectuer pour réaliser des économies d’énergie, il vous sera possible de prétendre à différentes aides :

  • la prime Énergie qui permet de bénéficier d’une subvention accordée par l’État
  • le crédit d’impôt à 30% pour les différents types de travaux d’économies d’énergie
  • la TVA à 5,5% qui permet de bénéficier d’un taux préférentiel lors de la rénovation énergétique
  • le prêt à taux 0 qui permet aux particuliers réalisant au moins deux types de travaux différents de bénéficier d’un prêt à taux 0 pouvant aller jusqu’à 30 000€

Le prêt à taux 0, aussi appelé éco-prêt, peut être cumulé avec le crédit d’impôt sous réserve que vos revenus ne dépassent pas 25 000€ pour une personne seule et 35 000€ pour un couple. Ces deux aides sont également cumulables avec la TVA à 5,5% et la prime Énergie.

L’agence nationale de l’habitat (Anah) encourage les travaux de rénovation énergétique à travers son programme « Habiter Mieux ». Elle propose des aides pour les travaux concernant les logements de plus de 15 ans.

Ces aides peuvent représenter jusqu’à 50% du montant total de vos dépenses. Les régions, les départements et les communes tendent de plus en plus à encourager les travaux pour réaliser des économies d’énergie. N’hésitez pas à vous rapprocher des collectivités territoriales pour en apprendre plus. En attendant, découvrez ces trois aides de travaux d’énergie méconnues mais rentables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *