Travaux et Energie

Les toitures végétalisées : qu’est-ce que c’est ?

Les toitures végétalisées : qu’est-ce que c’est ?

Comment se compose un toit végétalisé ?

Une toiture végétale se compose de plusieurs couches et s’applique sur un toit plat ou à pente très douce. La technique de végétalisation sera d’autant plus simple que le toit est plat :

– La structure du toit est recouverte d’un matériau isolant
– On y ajoute une membrane imperméable et anti-racine
– Ensuite vient la couche de drainage comprenant parfois des réservoirs d’eau
– Au-dessus on installe un tissu filtrant qui contient les racines et substrats tout en permettant la pénétration de l’eau
– Puis l’on retrouve le substrat de croissance à basse de mousse, de terreau, de compost…
– Enfin les plantes, que l’on choisit avec soin et l’aide d’un spécialiste

Pour savoir si vous pouvez construire un toit végétalisé, nous vous invitons à réaliser une simulation.

Quelles sont les différentes techniques de végétalisation ?

  • La végétalisation intensive

Constituée de 20 cm à 1 m de substrat la végétalisation intensive concerne essentiellement les bâtiments collectifs : le surpoids peut en effet dépasser 600Kg/m2 et l’on y plante du gazon, des arbres, ce que l’on veut.
Ce type de végétalisation nécessite un grand volume d’eau et l’installation de systèmes d’irrigation, ainsi qu’un entretien important (comme un jardin classique)
Le support doit être adapté, généralement du béton, et l’avis de professionnels obligatoire.

  • La végétalisation semi-intensive

Plus adaptée aux toits-terrasses, la végétalisation semi-intensive requiert 12 à 30 cm de terreau et l’on y plante des plantes moins lourdes, des buissons, de petits arbustes. L’ensemble reste assez imposant et on les toitures à végétalisation semi-intensive s’adaptent généralement mieux aux bâtiments collectifs qu’individuels. Le surpoids peut aller jusqu’à 350 Kg / m2 et le support est en béton, acier ou bois. L’entretien et l’arrosage demeurent limités.

  • La végétalisation extensive

Sorte de tapis végétal, la végétalisation extensive s’adapte aux maisons individuelles et nécessite peu d’entretien. La pente du toit peut aller jusqu’à 20%, et le type de végétation est restreint (sedums, couvre-sols, graminées). Cette solution a le mérité d’être à la fois écologique et peu coûteuse (20 à 60€ par m2)

Quels sont les principaux avantages de la végétalisation ?

– L’isolation thermique : elle régule les fluctuations de températures
– L’isolation phonique : elle atténue les bruits extérieurs
– L’amélioration de la qualité de l’air environnant : elle permet de filtrer les poussières et de capter le CO2
– La réduction des risques d’inondation : elle retient l’eau de pluie et l’évacue dès que le soleil revient
– Les qualités esthétiques
– La création de mini-écosystèmes en milieu urbain

Vous souhaitez réaliser une toiture végétalisée vous-même ? Voici comment vous y prendre :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *